AG de la Fédération française du bâtiment 71

Vendredi dernier à Cluny, nous avons remis des diplômes à douze lauréats de la promo Bourgogne 5 de l’ESJDB dont un habitant de ma circonscription, monsieur Cortier, qui s’apprête à reprendre l’entreprise de son papa.
Je partage les dires de Jacques Chanut, président national de la fédération qui citait Winston Churchill au début de cette assemblée : l’entreprise est le cheval qui tire le char; il faut privilégier nos entreprises génératrices d’emplois; il est important de définir une vraie stratégie et d’avoir de la visibilité ; la rénovation sociale de la loi travail a apporté des améliorations en terme de simplifications, de plus grande flexibilité; cependant le projet de loi de finances 2018 comprend un certain nombre de mesures dénoncées par la fédération qui vont nuire à la profession.
Des remarques que j’ai moi-même déjà rapportées au gouvernement ; des inquiétudes également quant au projet de loi que nous allons étudier très bientôt concernant l’emploi, la formation, l’apprentissage.
J’ai été ravie des échanges au cours de cette assemblée générale à l’occasion du moment de convivialité qui lui a succédé. Je suis très attachée au décloisonnement, aux liens qui se développent entre les entreprises et les politiques car mon souhait est que nous puissions construire, avancer ensemble.