Drogue : quelle prévention pour les mineurs

Mardi à l’Assemblée nationale, j’ai interrogé la Ministre de la Justice sur la lutte contre la hausse de la consommation du cannabis chez les jeunes. Sur 700.000 consommateurs de cannabis quotidiens, le nombre de mineurs condamnés pour usage de stupéfiants a été multiplié par 7,7 entre 2000 et 2015. Le nouveau dispositif de répression ouvert par l’amende forfaitaire risque de se heurter au régime juridique spécifique des mineurs. Il faut pourtant affirmer l’interdit. Mais l’interdit ne suffit pas. J’ai plaidé pour un volet « prévention » puissant et adapté aux jeunes. L’Islande a su réduire en 20 ans de 17 % à 5 % le pourcentage de jeunes usagers du cannabis, avec un programme « no drugs » sur la base du triptyque : Autorité, famille, sport. Pourquoi ne pas s’en inspirer ?