Quid des Migrants mineurs ?

Je suis intervenue hier sur le projet de loi “immigration maîtrisée et droit d’asile”, lors de l’examen du texte par la commission des affaires sociales.

Face au flux migratoire que nous connaissons, la France est à la hauteur de son devoir de protection des mineurs et les conseils départementaux mettent tout en œuvre pour assurer un accueil digne et un suivi efficace. On attendait donc que le projet de loi détaille des mesures pour lutter contre les filières clandestines et apporte des réponses financières pour soutenir les budgets des départements. Malheureusement, il se borne à une approche technique de fusion de papiers, qui ne résoudra pas même le « tourisme migratoire. » Une fois de plus, le Gouvernement laisse les collectivités assumer seules ce qu’il ne veut traiter.

Revoir mon intervention d’hier en commission >