Rétablissement de la 1/2 part fiscale supplémentaire pour les veuves de plus de 74 ans

Dans la nuit du mercredi 13 novembre, avec mes collègues députés Les Républicains, nous avons permis de supprimer une injustice fiscale pour les veuves d’anciens combattants, en rétablissant la demi-part fiscale supplémentaire pour toutes les veuves de plus de 74 ans.

Lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2020, les députés de tous les groupes d’opposition ont finalement réussi à faire adopter leur amendement qui met fin à cette injustice en permettant à toutes les veuves, ayant atteint l’âge de 74 ans, de bénéficier de la demi-part fiscale additionnelle, dès lors que leur mari a perçu la retraite du combattant. Cette mesure bénéficiera à 100 000 veuves, et représentera pour toutes celles qui payent l’impôt sur le revenu, un gain fiscal moyen de 600€ par an. 

J’avais déjà défendu un amendement en ce sens l année dernière mais je n’avais pas été entendue par le gouvernement ; je suis ravie que le Gouvernement, d’abord hostile à cette mesure, cette année ait finalement été contraint de soutenir le dispositif voté à la quasi-unanimité.

Je me réjouis de cette avancée majeure réclamée par toutes les associations d anciens combattants. Elle prend une importance toute symbolique quelques jours après les commémorations du 11 novembre !