Intervention gestion des masques 08/06/2020, séance publique

La question du port du masque fait l’actualité depuis le début de la crise sanitaire. Nous avons assisté à de multiples tergiversations, changements de doctrine du gouvernement, ce qui a créé une vraie défiance et considérablement accru le fossé avec la population.

La doctrine du gouvernement sur le port du masque n’était elle pas plus en lien avec les stocks dont nous disposions qu’avec les besoins ?

En effet, le stock de masques s’est amenuisé d’année en année de 2012 à 2020 passant ainsi de 1 milliard de masques à 140 millions. Plus précisément de 2017 à 2020, le stock de masques de l’État a été divisé par six. Ainsi la valeur comptable du stock est passé de 1 milliard d’euros en 2011 à 472 millions d’euros. Il y a malheureusement une règle qui semble prévaloir, c’est économiser au maximum sur les dépenses indispensables pour pouvoir financer un minimum de dépenses inutiles !

On a ainsi désarmé notre pays à la veille d une pandémie virale nouvelle. Les personnels soignants hospitaliers mais aussi les personnels des EHPAD, des FAM, du secteur de l’aide à domicile, les professionnels de santé libéraux ont payé le prix fort de ces choix irresponsables et de ce manque de préparation en amont de la crise.

Retrouvez mon intervention du 8 juin 2020, en séance publique, sur la question de la gestion des masques ces dix dernières années :

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9151614_5ede906310484.2eme-seance–gestion-des-masques-entre-2017-et-2020–evaluation-des-politiques-publiques-en-matier-8-juin-2020