Intervention prime de naissance 17/06/2020, commission Affaires sociales

La détérioration de la politique familiale est inquiétante. La venue d’un enfant dans une famille est un évènement heureux mais qui génère de grands bouleversements.

Depuis 2015, la prime à la naissance est versée aux familles, deux mois après la naissance de l’enfant et non plus au septième mois de la grossesse.

Ce versement différé de quatre mois, a compliqué la vie des familles les plus modestes qui doivent engager d’importantes dépenses liées à l’accueil de l’enfant.

Au regard de la faible natalité en France et des difficultés que rencontrent les familles notre groupe a présenté ce matin une proposition de loi pour revenir au versement de la prime à la naissance avant l’arrivée de l’enfant. Celle-ci a été adoptée à l’unanimité et je m’en réjouis pour les familles.

Retrouvez mon intervention en cliquant sur le lien ci-après :

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9203503_5ee9c84e331da.commission-des-affaires-sociales–elargissement-de-maniere-provisoire-du-champ-de-competences-de-la-17-juin-2020