Mes questions à A.BUZIN 30/06/2020, Commission d’enquête Covid-19

« Madame la Ministre, j’ai tout d’abord une remarque concernant les masques. Nous avons auditionné ici-même M. Vallet (Directeur général de la santé de 2013 à 2018), il affirmait que 600 millions de masques avaient été incinérés parce que périmés et défectueux suite à l’audit mené par une entreprise belge mais quelques millions ont échappé à l’incinération. Lorsque la vague épidémique est arrivée ceux-ci ont été urgemment adressés à la Direction générale de l’armement (DGA) et à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour expertise. Le résultat est que ces masques sont utilisables pour tout un chacun. Cela remet donc en question le fait que le stock de 616 millions soit abîmé et détruit parce que non utilisable”.

“J’ai également une question sur le changement de doctrine en 2011 qui porte davantage sur l’aspect qualitatif que quantitatif puisque l’acquisition des masques FFP2 devait revenir aux établissements de santé alors que les masques chirurgicaux devaient être gérés par l’Etat. Un rapport d’expert de 2019 constate que notre besoin n’a changé en rien, il est toujours d’un milliard de masques. Est-ce que des injonctions aux établissements de santé ont été faites en ce sens? Qui avait la charge de contrôler ces acquisitions de masques? Est ce que ces masques finalement étaient toujours un enjeu de santé publique?”.

Retrouvez mon intervention auprès d’Agnès Buzin du 30 juin 2020 ci-après :

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9274792_5efb5229b90c2.impact-gestion-et-consequences-de-l-epidemie-de-coronavirus-covid-19–mme-agnes-buzyn-ancienne-mi-30-juin-2020