Aucun d’entre nous ne saurait être empêché de voter!

Le vote par correspondance serait un moyen complémentaire au vote physique afin de permettre à tous les citoyens de s’exprimer et d’accomplir ainsi leur devoir civique.

Après avoir interrogé au début du mois de juin le Premier ministre, sur l’autorisation du vote par correspondance afin de permettre une participation la plus large possible au second tour des élections municipales le 28 juin prochain et après le dépôt de ma proposition de loi sur ce même sujet, je me réjouis que la Presse ait largement repris mes propos et idées sur ce sujet d importance.

Retrouvez ci-dessous mes deux derniers articles, de l’Express et du JSL sur la nécessité d’autoriser le vote par correspondance en France.