Communiqué de presse : Restrictions des services de La Poste

COMMUNIQUE DE PRESSE 

JOSIANE CORNELOUP, DEPUTEE DE SAONE-ET-LOIRE,
2E CIRCONSCRIPTION

La députée Josiane Corneloup interpelle la ministre Jacqueline Gourault à propos des restrictions de services de La Poste

Face aux nombreux témoignages de mécontentement émanant des habitants de la 2e circonscription, qui pointent la responsabilité du Groupe La Poste dans sa mission de service public en ces temps d’épidémie et de confinement généralisé, la députée Josiane Corneloup a interpellé le 2 avril Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales ainsi que Philippe Wahl, président du Groupe La Poste.

« Les services postaux assurent le lien entre nos concitoyens placés dans une situation de solitude, constituent le dernier rempart contre l’abandon de nombreux pans du territoire, notamment dans le monde rural, et garantissent à beaucoup un outil indispensable au maintien de leur activité en télétravail. 

Alors que notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent, le groupe La Poste a décidé de restreindre nombre de ses services, avec la fermeture de points d’accueil postaux et bancaires sur l’ensemble du territoire, la suspension de la distribution du courrier – celle-ci n’intervenant que les mercredi jeudi, et vendredi -et l’augmentation des délais de livraison.

De nombreux Français se sentent démunis et abandonnés par la Poste dont l’activité est drastiquement diminuée depuis la période du confinement. Les très nombreuses agences fermées laissent sans espèces et donc souvent sans moyens de paiement un nombre important de personnes vivant principalement en zone rurale. A cela s’ajoute une distribution très irrégulière des titres de presse, alors que dans une telle période, l’accès à l’information est essentiel. La liste des griefs et des déceptions est hélas longue.

Les décisions prises par le Groupe La Poste, très souvent sans aucune concertation avec les élus locaux, pénalisent fortement les personnes âgées, les titulaires de minima sociaux, les entreprises, les artisans et commerçants et plus généralement l’ensemble des Français.

Je suis consciente des contraintes que font peser les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre l’épidémie sur l’organisation des services et de l’absolue nécessité de prendre toutes les précautions vis-à-vis de la sécurité des agents, mais il est tout-à-fait essentiel que les missions de service public dont est responsable le groupe La Poste soient remplies au mieux.

En conséquence, je compte sur votre appui pour favoriser la reprise continue et quotidienne des services du Groupe La Poste afin de ne plus pénaliser davantage nos territoires ruraux et leurs habitants. »